La prise en charge pédiatrique

En France, un à trois nouveau-nés sur mille présentent des troubles de l’audition (rapport du conseil scientifique de la CNAMTS, 2002). La prise en charge de ces enfants doit être spécifique et individuelle car il n’existe pas une, mais des surdités. En effet, les pertes d’audition diffèrent en fonction de la partie de l’organe auditif lésé, de la cause ou de la date d’apparition.

Une perte d’audition peut avoir des conséquences sur la qualité du langage oral et écrit. Ces difficultés sont d’autant plus importantes que la surdité est profonde et précoce. C’est pour cela que la prise en charge doit être la plus rapide possible.

À quel moment s'inquiéter ?

  • Si votre enfant présente un retard de langage
  • S’il ne répond pas lorsque vous l’appelez
  • S’il met la télévision trop forte
  • S’il présente des problèmes de communication

Ce sont autant de signes qui doivent vous interpeller et vous inciter à vous rendre chez un ORL spécialiste de l’audition pédiatrique.

Si la perte d’audition est avérée, sans possibilité de réhabilitation chirurgicale (pose de drains,…), celui-ci mettra en place un suivi pluridisciplinaire pour une prise en charge, la plus complète possible, de l’enfant. Cette équipe pluridisciplinaire est constituée de l’ORL, d’un orthophoniste spécialisé dans les troubles de l’audition et d’un audioprothésiste pédiatrique.

Vous avez un doute ? Prenez rendez-vous pour un bilan gratuit 

les prothèses auditives chez les enfants

Classification audiométrique de la surdité

schéma audiométrique de l'audition

Où commence la déficience auditive ?

Lorsque lenfant a une audition normale, il perçoit tous les sons proposés à partir de 0dB. S’il est atteint de surdité, le seuil d’audition se situe entre 20 et 130dB. Plus la surdité est importante, plus le seuil d’audition est élevé.

L’audition de votre enfant peut évoluer. Une surveillance régulière auprès de l’ORL est donc nécessaire. Les surdités de l’enfant sont classées en fonction des seuils auditifs, on calcule les moyennes des seuils pour les fréquences 500 Hz, 1000 Hz, 2000 Hz et 4000 Hz. On les catégorise en 4 parties : surdité légère, surdité moyenne, surdité sévère et surdité profonde.

Les étapes de la prise en charge audioprothétique de l’enfant malentendant :

Il faut tout d’abord préciser que chaque prise en charge est particulière, mais il existe une démarche générale adaptable à chaque famille. La prise en charge de l’enfant doit être pluridisciplinaire afin d’avoir une vision plus globale de sa progression.

1 | Les rendez-vous

Pour bien cibler les besoins de l’enfant malentendant, plusieurs rendez-vous sont nécessaires. En effet, contrairement à l’adulte, l’enfant ne peut pas exprimer avec des mots son ressenti.

Picto premier rendez-vous

Le tout premier rendez-vous

Lors de ce rendez-vous, nous discutons du parcours de l’enfant, de l’origine de la surdité et définissons ensemble le type d’appareil à adapter.
Nous commençons les premiers tests et réalisons le moulage de l’oreille de l’enfant qui sera la base de l’appareillage.

Picto premier rendez-vous

Les rendez-vous d'adaptation

Durant un mois environ nous reverrons l’enfant toutes les semaines afin de peaufiner le réglage : il est important réaliser un réglage optimal et cela demande du temps car l’enfant explique difficilement son ressenti.
Bien sûr, ces rendez-vous sont adaptables en fonction des disponibilités des familles.

Picto premier rendez-vous

Les rendez-vous de contrôle

Lorsque le résultat est satisfaisant, nous nous rencontrerons tous les 3 mois afin d’entretenir l’appareil et de vérifier l’efficacité du réglage et le faire évoluer au besoin.

2 | Les tests effectués

Ils diffèrent en fonction de l'âge. Il existe 2 catégories de tests subjectifs pour diagnostiquer une surdité : les tests d’audiométrie tonale et les tests d’audiométrie vocale.

Picto audiométrie vocale

L’audiométrie vocale

Elle teste la perception de la parole par l’enfant, à différents niveaux d’intensité. Le testeur énonce des mots communs correspondants au vocabulaire de l’enfant et à différentes intensités. L’enfant doit désigner sur un imagier les mots dictés, ou les répéter.

Picto audiométrie tonale

L’audiométrie tonale

Elle consiste à générer avec un appareil des sons à différentes fréquences, de 250 Hz à 8000Hz, du plus grave au plus aigu. Le volume sonore est augmenté jusqu'à ce que l'enfant perçoive le premier son. Les sons peuvent être transmis à travers un casque qui permet de tester les 2 oreilles séparément ou par un haut parleur qui teste la meilleure oreille.
Le test se déroule différemment en fonction de l’âge de l’enfant.

Focus : l'audiométrie tonale selon l'âge

L’audiogramme permet de savoir ce que l’enfant peut entendre (intensité, composition fréquentielle des bruits et de la parole), mais cela ne veut pas dire qu’il a reconnu ou compris le mot prononcé.

Réflexe d’Orientation Investigation (ROI)

De 0 à 9 mois

On analyse les réactions réflexes de l’enfant à des sons musicaux, d’animaux ou des sons purs.

Réflexe d’Orientation Conditionné (ROC)

De 9 mois à 3 ans

L’enfant tourne la tête lorsqu’il entend un son et on le récompense en lui montrant un jouet.

Jeux de conditionnement

À partir de 3 ans

Le grand enfant signale quand il entend le son en faisant une action (empiler des cubes par exemple).

L'audition pour les enfants

Pensez-vous que votre enfant soit concerné ?